La montagne ne t’appartient que quand tu es revenu dans la vallée. Avant, c’est toi qui appartient à la montagne.

Hans Kammerlander

Parcours personnel

line1

Depuis ma première randonnée à l’âge de 6 ans pour rejoindre le lac des Caillauas dans les Hautes Pyrénées, jusqu’à la dernière balade depuis peu, tout un mode de vie, tout un état d’esprit en découle.

Un de mes principes de base, est que la montagne, en général, ne nous appartient pas. En évoluant dans la nature, nous posons le pied sur un territoire sur lequel d’autres formes de vie existent comme la flore, la faune, et l’humain.

Respecter la nature dans laquelle nous évoluons est source de plaisir et de liberté. L’honnêteté envers soi-même est à son apogée.
Si nous vivons les événements en conscience, la montagne peut être également, pour certains d’entre nous, source de spiritualité et de lâcher prise…

line1a
La découverte de l’escalade va devenir pour moi un mode de vie.

1982 - 2020

ESCALADE

line2

1987-1997 : Avec mon ami Pascal Mottier, on fonde un club d’escalade dans le Gers pour le développement de cette discipline dont je serai président pendant dix ans. On équipera de nombreux sites d’escalades naturels et artificiels. On formera des instituteurs et des professeurs de sports pour qu’à leur tour, ils initient de nouvelles générations de jeunes. On participera à quelques compétitions régionales et à l’organisation de la 2e étape de la coupe régionale de blocs Midi Pyrénées à Biran en 1996.

1988 : Les studios Max Média font appel à moi et à quelques-uns de mes amis pour être conseiller technique à la réalisation de films sur l’escalade, parapente et canyon diffusés au carnet de l’aventure et sur canal+.

1993 : Le cabinet d’expert géomètre s’occupant du zoo du bois de Vincennes fait appel à moi pour la pose de balises sur le grand rocher artificiel de 70 m. de haut, et pour la rénovation de celui-ci à l’identique, classé monument historique. « Sensation étrange presque hallucinante de descendre en rappel avec, en fond, le cri d’animaux sauvages tels que les éléphants, les singes et les oiseaux exotiques, tout en étant aux abords de la capitale. »

2016-2020 : Toujours avec mon ami d’enfance et de cordée Pascal Mottier et notre ami en commun Jean Marc Biolley (conteur des cimes), nous travaillons sur un projet nous tenant à cœur. Nous ouvrons, dans le massif du Gar en Haute Garonne, plusieurs grandes voies d’escalade de 250 m. de haut, avec en prévision d’installé l’équipement pour suspendre une aire de bivouac.

Quelques réalisations :

Buoux :
  • Finger of fate – 7a+
Biran : (site bloc)
  • Circuit bloc – 7a
Mouroux : (site bloc)
  • La traversée satanique – 7a

Avezan :

  • A gaint the lan – 7b
  • Aquabouley’hard – 7a+
  • Little dreamer – 7b+
  • Cueilleur de miel – 7b
Gorge de la Save :
  • Pulsion – 7a+
  • Paradis suspendu – 7b
  • Terreur psy – 7a+
  • Strotum 90 – 7a+
  • Belle oublier – 7b
line1a

1983 - 2010

CANYONING

line2

Découverte des canyons du Mont Perdu et de la Sierra de Guara avec mon ami Jacques Jolffre.

Dans cette sierra, des explorateurs français comme Lucien Briet ou Pierre Minvielle ont déjà parcouru les canyons principaux avant les années 1980. A cette époque, ici, tout reste à faire, tout reste à découvrir.

« Ce versant espagnol d’une insolente beauté deviendra pour moi une destination privilégiée pour continuer à cultiver cette épice au parfum d’aventure. Ici tout est vierge, les falaises d’escalade, les randonnées pédestres, en VTT. La découverte des plus beaux canyons d’Europe se réalise sans topos, juste quelques renseignements auprès des locaux puis c’est l’aventure, d’autant plus que les combinaisons, les casques n’existaient pas à l’époque. »

Ce versant espagnol deviendra une de mes destinations privilégiées

Quelques réalisations :

Sierra de Guara
  • Canyon du Fornocal
  • Intégralité du canyon rio Véro et ses affluents
  • Intégralité du canyon du Balcés et ses affluents
  • Canyon du Mascun et ses affluents
  • Canyon du Gorgas Négras – Barazil
  • Intégralité du canyon du Péonera
  • Canyon du Gatizaléma
  • Canyon du San Martin de Val Onséra
  • Canyon du Salto de Roldan
Mont Perdu
  • Intégralité du canyon de la Niscle et ses affluents
  • – Canyon d’Escuain et ses affluents
line1a
Des grottes du Gers jusqu’au réseau Trombe en passant par le réseau du Marboré

1977 - 1985

SPÉLÉOLOGIE

line2

1977-1981 : C’est avec un copain d’école, Pascal Mottier, devenu l’ami idéal, le compagnon d’aventure, de cordée, toujours présent aujourd’hui, que je découvrirai les grottes du Gers. L’attirance pour les souterrains, les abris refuges et surtout les grottes sera source de rêve et d’aventure, les recherches seront nombreuses aux archives départementales d’Auch dans la prospection de documents, de topographies avant de se rendre sur le terrain à la découverte de la plupart des ces grottes du Gers. (Pont du diable, St Criq, Aven de Girac, Montbert, Mauvezin…)

« Nous partions le mercredi après-midi et le weekend après avoir préparé notre sac composé d’un casque de chantier, d’une lampe de poche scotchée au casque, de vieux vêtements, de bottes, d’un carnet avec son crayon, d’un appareil et d’une gourmandise à grignoter. Notre objectif était une grotte à explorer, à topographier et surtout, d’essayer de trouver une suite oubliée par les précédents explorateurs. L’épice de la vie était là, découvrir un passage dont nous étions les premiers à s’y aventurer. ; »

1981-1985 : « La décision de rejoindre un club de spéléologie sur Toulouse (GSPY) pour découvrir et explorer les gouffres pyrénéens aux verticalités à couper le souffle sera un grand tournant dans notre vie. »

Un certain Maurice Duchêne répondra favorable à notre intégration au club en 1981 et l’aventure continuera sur le réseau trombe dans le massif d’Arbas en Haute Garonne.

« L’aventure passionnante de descendre le vendredi soir sous terre pour parcourir des kilomètres de galeries avant d’en explorer de nouvelles, inconnues de tous, pour en ressortir le dimanche soir, sera une école de la vie encrée définitivement en moi avec cette envie incessante de sortir des chemins fréquentés pour explorer les chemins buissonniers de nos belles Pyrénées. »

1982 : Je participe à la mise en page du livre de spéléologie « la coumo d’hyouernedo ». Le club, sous la direction de Maurice Duchêne, était en train de rassembler un maximum d’archives sur l’histoire du réseau de la Coume Houarnède dans le massif d’Arbas pour réaliser un livre coédité par le club.

« Ce travail en compagnie d’autres passionnés de montagne et de spéléologie, comme Jacques Jolfre, fut déterminant dans l’amitié qui se liera entre nous. »

1983 : Obligations militaires faites au peloton de gendarmerie de Haute Montagne à Luchon : faisant partis des équipes de secours de spéléologie de la Haute Garonne, je suis entré avec Pascal Mottier dans le peloton de gendarmerie de Haute Montagne à Luchon par manque d’effectifs spécialisés pour les secours sous terre.

« Au pied des 3000 du luchonnais et du massif de l’Anéto, comment ne pas en profiter durant une année pour enchaîner réalisations de sommets sur réalisations. Une autre révélation va naitre cette année-là, la découverte de l’escalade qui deviendra rapidement un mode de vie. »

1982-1984 : En parallèle à l’exploration du réseau Trombe à Arbas, l’été, toute l’équipe du GSPY partait explorer et agrandir un autre réseau souterrain de haute altitude : le réseau du Marboré – Mont Perdu. 

« Petit à petit, comme des fourmis en pleine action, tout s’organisa. Certaines équipes apportèrent les tentes servant de camp de base pour celles se relayant pendant les deux mois d’été, d’autre ferons le complément d’aliments frais, d’autres encore apporteront des sacs et des sacs de cordes et autres équipements pour l’exploration de kilomètres de nouvelles galeries. La spéléologie sportive en haute montagne pousse un peu plus les limites de l’homme dans un monde hostile mais combien attirant. »

Quelques réalisations :

  • Gouffre Raymonde – 150 m.
  • Trou Mille – 200 m.
  • Traversée Trou du Vent, Trou Mille – 140 m.
  • Traversée Pont de Gerbaut, Penne Blanque
  • Pont de Gerbaut – 470 m.
  • Gouffre Henne Morte – 250 m.
  • Penne Blanque – 100 m.
line1a

1980 - 2020

VTT

line2

Depuis mon plus jeune âge j’ai toujours fait du vélo et, c’est tout naturellement que j’en suis venu au VTT. Mon ami d’enfance, Jean François Olive, était le compagnon idéal pour cette discipline sportive. Notre VTT à nous passait par le jeu, la technique, la descente. Le trial était notre point fort ; la campagne gersoise ainsi que la ville d’Auch, avec son escalier monumental, étaient nos terrains favoris.

Puis, rapidement, nos envies de découvertes, d’aventures et d’explorations dans des lieux extraordinaires nous firent passer la frontière pour découvrir l’Espagne, dont le haut Aragon. Ce fut une vraie révélation, des moments magiques où tout restait à faire. Dans ces lieux enchanteurs, avec des cartes imprécises, peu fiables, nous découvrîmes des centaines de kilomètres de pistes et de chemins, dont certains devinrent des itinéraires incontournables aux VTT. Nous étions certainement les premiers à passer, mais pas les derniers. Nous fîmes le bonheur de plusieurs dizaines de groupes, lors de séjours VTT organisés dans ces lieux.

Le désert des Bardenas fut aussi, pour nous, une révélation, un sacré lieu d’entraînement et d’aventure sportive et humaine.

Nous avons découverts des endroits d’une extrême beauté, malheureusement interdits de nos jours à cette discipline pour être devenus des réserves. (Canyon de la Niscle, Canyon d’Escuain). D’autres sites connaissent leurs chemins balisés uniquement en randonnée, la pratique du VTT étant trop dangereuse, comme nous avons pu le découvrir lors de notre parcours sur les vires de la gorge de Mont Rebeil en sierra de Montsec avec plus de 300 m sous nos roues. Mais, ce plaisir intense de s’aventurer sur un chemin inconnu, non mentionné sur les cartes de l’époque, fut vraiment formateur et d’une extrême richesse.

Nous étions certainement les premiers à passer, mais pas les derniers.

Quelques réalisations :

Haut Aragon
  • Canal de Cinca depuis Tella
    (voir fiche rando dans N°171 de Pyrénées Magazine)
  • Tour de la Pena Montanesa
    (voir fiche rando dans N° 170 de Pyrénées Magazine)
  • Tour du lac de Médiano
  • Les villages abandonnés du Nord de la Sierra de Guara
  • Canyon du Mascun par les vires, depuis Otin puis Rodelllar

Trans-Aragon
(Aren – Désert des Bardenas) = 440km

  • Désert des Bardenas (Aragon-Navarre)

 

Haute Garonne

  • Crête du Capsaure depuis col du Portillon
  • Boucle Col de Menté – GR Escalette/pic du Gar – St Béat – Col de Menté
line1a
C'est souvent la simple envie de courir qui nous guidait

1982 - 2020

TRAIL

line2

Très tôt, peut être vers les 8 ou 10 ans, mon oncle Gaston nous amenait, mes frères et moi, « trottiner » comme il aimait le dire. En principe, ses terrains de jeux se situaient dans les champs, les bois, les chemins, le sable et sur très peu de routes. Lors d’un footing, si nous rencontrions un arbre qui se prêtait aux tractions, nous avions droit à une séance de musculation.

Tout naturellement, cette discipline est devenue mon activité de base pour me maintenir en forme.

Longtemps, avec mon ami d’enfance Jean François, nous partions courir à toutes heures là où le vent nous menait. On décidait de rejoindre un lieu précis, et, sans se poser de question, on coupait au plus court, à travers champs, ruisseaux, haies, ou chemins. Souvent, ce qui nous laissait le plus d’égratignures n’était pas les ronces mais les barbelés installés pour délimiter un champ.

Bien sûr, les Pyrénées furent source de plaisir et de défis. A l’époque, cette activité n’était pas un sport bien cadré comme aujourd’hui nommé Trail. Cela ne nous empêchait pas de courir là ou l’envie nous guidait.

Aujourd’hui, je trottine souvent en solitaire, par choix, car j’aime courir seul, dans le silence. Quand l’occasion se présente d’être accompagné, c’est toujours un bon moment d’échange et de bavardage.

Quelques réalisations :

  • Pic de l’Anéto A/R
  • Pic du Burat depuis St Béat
  • St Béat-Col de Menté-Refuge Escalette-Pic du Gar-St Béat
  • Bareilles-lac de Bordères-pic du Lion A/R
  • Bareilles-lac de Bordères-pic du Mont Né A/R
  • Bareilles-Ris-pic de Montious-lac de Bordères-Bareilles
  • Col de Boucharo-Brèche de Roland-Canyon de la Niscle (traversée)
  • Rodellar-Gorges Entremont-Otin-Canyon Mascun-Rodellar
  • Revilla-Canyon d’Escuain-Village d’Escuain-Revilla
  • Gorge de Mont Rebei-Ermitage de Pertusa A/R
line1a

Mes autres activités

Auteur et consultant

bio_radio-t

1982 : Participation à la mise en page du livre de spéléologie « la coumo d’hyouernedo »
1987 : Conseiller technique pour les studios Max Médias de Toulouse, pour la réalisation de clips vidéo sur l’escalade, le canyon et le parapente dans les Pyrénées, diffusés au carnet de l’aventure et sur canal+.
1992 : Participation à la réalisation du topo guide « l’escalade dans le Gers ».
1994 : Participation à la réalisation du topo guide « l’escalade dans les Gorges de la Save ».
1987-2013 : Figurant dans une dizaine de livres sur les Pyrénées de Jacques Jolfre.
2002 : Participation à la photographie du livre « Les Pyrénées de A à Z » de Jacques Jolfre.
2003 : Exposition photos à St Gaudens, sur « Les Paysages et l’architecture populaire des Pyrénées ».
2004 : Auteur du livre « Les Pyrénées, d’une rive à l’autre » Éditions Jean Paul Gisserot.
2005 : Auteur du livre « Les Pyrénées panoramiques » Éditions Jean Paul Gisserot.
2006 : Auteur du livre « les randonnées d’ermitages dans les Pyrénées » Editions J.P Gisserot.
2008 : Exposition photographique à la Mairie de Gensac/Garonne, sur « la forge d’autrefois ».
2008-2009 : Participation à la photographie du journal « guide de l’été Haute Garonne ».
2012 : Auteur du livre « Sur les chemins des légendes pyrénéennes », chez Rando Editions.
2019 : Auteur du livre « 1000 mieux légendaires et mystérieux des Pyrénées », volume 1, chez Rando Editions.
2019 : Auteur du livre « 1000 mieux légendaires et mystérieux des Pyrénées », volume 2, chez Rando Editions.
2003-2020 : Écriture de fiches randonnées pour revues spécialisées montagnes (Pyrénées Magazine…)
1990-2020 : Conférences – projections photos sur plusieurs thèmes pyrénéens.
2006-2020 : Présentation d’une émission hebdomadaire sur les Pyrénées, « Radio Galaxie 98.5 FM ».
2004-2020 : Dédicaces de ses livres dans des librairies, salons du livre, bibliothèques…

line1a